Les drones ne sont pas seulement destinés aux loisirs. Leurs potentiels pour les professionnels se dessinent peu à peu. C’est le cas du secteur de l’énergie et des énergies renouvelables.

Les énergies renouvelables et le secteur de l’énergie globalement disposent d’un nouvel allié : le drone. Grâce à sa flexibilité, sa mobilité et sa facilité d’utilisation, celui-ci permet d’aider les professionnels et des entreprises comme EDF, Véolia ou Bouygues. Concrètement, les drones peuvent aller là où l’humain ne peut pas se rendre comme les zones à risques : à savoir les centrales nucléaires, les plateformes offshores, les barrages ou encore des éoliennes. Chaque drone peut être programmé en fonction d’une tâche spécifique. Par exemple : le nettoyage des panneaux photovoltaïques sur les fermes solaires, les mesures thermographiques pour distinguer des anomalies de chaleur etc.

Notamment utilisés pour la maintenance, ces outils sont révolutionnaires et parviennent à détecter la moindre faille, ce en prenant des photos par exemple. Ces informations seront ensuite analysées par un œil humain. Cette simple aide donne un gain de temps considérable pour l’entreprise en qui concerne l’intendance. Et parfois même, un gain d’argent (et de sécurité) puisque l’utilisation d’un drone coûte parfois moins chère que des techniciens humains soumis à plusieurs dangers.


Publié le 26 janvier 2017