Suite à la mise aux enchères organisée par l’ILR, Tango et Telindus sont fières d’annoncer l’obtention des fréquences 700 MHz et 3600 MHz. Ce résultat marque une étape primordiale dans le lancement prochain de leur réseau 5G.

Le processus était long et le résultat très attendu. C’est donc à la suite de démarches très complètes incluant dossiers détaillés puis enchères que l’ILR a accordé à Proximus Luxembourg, pour ses marques commerciales Tango et Telindus, des fréquences dans les bandes 700 MHz et 3600 MHz pour le développement de son propre réseau 5G. La décision constitue une étape clé dans cette belle aventure d’opérateur mobile débutée il y a plusieurs années déjà.

Après avoir réalisé le premier test 5G au Luxembourg en 2019, Tango et Telindus sont fières de contribuer pleinement à cette révolution technologique.

« Qu’il s’agisse de Tango ou de Telindus, nous avons à cœur de pouvoir accompagner nos clients dans cette nouvelle technologie et de leur offrir la meilleure infrastructure possible pour le développement de leurs activités comme l’enrichissement de leur quotidien. Ce développement est également primordial à l’échelle du pays et de sa compétitivité. C’est donc avec beaucoup de fierté que nous accueillons l’obtention de ces nouvelles fréquences et nous préparons pour la prochaine étape, avec à l’esprit la volonté de lancer nos solutions 5G d’ici à la fin de l’année », précise Gérard Hoffmann, CEO de Proximus Luxembourg.

 

Plus qu’une amélioration, la 5G représente une nécessité

Il ne s’agit pas ici d’une simple augmentation des vitesses même si ce premier point fait partie à part entière de l’équation. Le trafic sur les réseaux mobiles doublant tous les 2 ans, sans cet investissement, la capacité des réseaux actuels sera prochainement atteinte et c’est aujourd’hui que les évolutions doivent être mises en place. La 5G est donc inévitable si nous souhaitons continuer à pouvoir offrir les applications d’aujourd’hui avec la même qualité tout en suivant la croissance du trafic.

 

Une ouverture sur de nouveaux modèles d’utilisation

Au-delà de la vitesse et de la capacité, l’arrivée de la 5G apportera surtout des possibilités telles, qu’elle révolutionnera la façon de communiquer et permettra l’éclosion de nouveaux modèles d’utilisation : communication, médecine, ville intelligente, industrie 4.0… tous les secteurs d’activités bénéficieront de cette avancée. C’est, par exemple, une porte vers plus d’interactions avec la généralisation de la réalité augmentée et des expériences plus immersives. La 5G va également révolutionner la façon de concevoir les objets connectés en apportant une notion de temps réel extrêmement importante.

La révolution 5G touchera aussi les entreprises et leur façon de concevoir leurs communications. Car La 5G va permettre, grâce au network slicing, de configurer des réseaux mobiles privés virtuels à l’intérieur du réseau public. Une entreprise pourra alors associer à sa propre « tranche » de réseau des caractéristiques particulières, telles que des niveaux de sécurité et de priorité sur-mesure.

L’obtention de blocs de fréquences dans les bandes 700 MHz et 3600 MHz était donc primordiale pour commencer dès aujourd’hui à préparer le futur des réseaux ainsi que toutes les possibilités qu’il offre. Les équipes techniques vont pouvoir poursuivre le déploiement et optimiser les infrastructures en place afin d’obtenir le meilleur de ce que ce nouveau standard peut permettre, le tout en assurant une très belle couverture du territoire en plus de débit pouvant aller jusqu’à 1 Gbps. Il ne restera alors plus qu’à obtenir les autorisations « CommodoIncommodo » pour activer les sites sur le terrain et proposer de nouvelles offres aux clients.

 

Communiqué par Proximus


Publié le 22 juillet 2020