Suite à l'appel à projets "StartupsVsCovid19" lancé en avril, 15 solutions innovantes proposées par des start-up dans le cadre de la lutte contre les effets de la crise liée à la pandémie de COVID-19 ont été sélectionnées. Elles recevront un soutien financier pouvant aller jusqu'à 150.000 euros, accordé par le ministère de l'Économie.

Lancé par le ministère de l'Économie, en collaboration avec Luxinnovation, l'appel à projets "StartupsVsCovid19" encourage les jeunes entreprises innovantes à proposer des projets portant sur le développement de produits ou services innovants d'ordre technologique destinés à limiter voire à surmonter les effets économiques, sanitaires ou sociétaux de la crise liée à la pandémie du coronavirus COVID-19.

Au 30 avril, date de clôture de l'appel à projets, plus de 300 start-up avaient répondu à l'appel. Une présélection de 29 dossiers a été faite et des auditions ont été menées début mai par un jury composé de représentants du ministère de l'Économie, de Luxinnovation, du Technoport, du Luxembourg-City Incubator, de la House of Startups et de la Luxembourg House of Financial Technology (LHoFT).

"Je me réjouis du grand nombre et de la grande qualité des projets soumis", a indiqué le ministre de l'Économie, Franz Fayot. "Cela prouve que notre communauté de start-up est riche de talents et qu'elle est capable de faire preuve d'une capacité d'adaptation et d'innovation remarquables."

 

Les startups sélectionnées

• A352 : Application mobile conçue pour aider les petites et microentreprises dans la gestion de leurs finances moyennant l’intelligence artificielle dans un contexte de crise économique.

• AR Spectra : Casques mobiles dotés de capteurs thermographiques et d’un système de réalité augmentée capables de détecter à distance les personnes ayant de la fièvre et de vérifier sans contact des documents personnels.

• Coco World : Plateforme d'étude en ligne partagée pour les élèves de l'enseignement secondaire au Luxembourg (11-19 ans) qui permet d'organiser des sessions d'étude, en individuel ou en groupe, mais aussi de partager des connaissances et des ressources éducatives. 

• EmailTree AI : Solution d’automatisation de traitement et d’analyse du niveau d’urgence des messages (emails, formulaires en ligne, messageries instantanées) envoyés à des unités médicales et des professionnels de la santé au Luxembourg.

• GlobeEye : Cartographie des niveaux des gaz polluants dans l'atmosphère, qui sont des facteurs d’aggravation de la mortalité pour les personnes touchées par le Covid-19, grâce à l’utilisation des données des satellites et d'autres moyens de télédétection.

• Grouplunch Luxembourg : Plateforme en ligne qui permet de livrer les produits de commodité de nombreuses petites entreprises fortement touchées par les mesures de confinement ainsi que de restaurants au domicile de clients privés.

• Keymitt : Application mobile qui permet de vérifier à distance le respect des mesures de protection contre le Covid-19 dans un bâtiment, notamment concernant le nombre maximum de personnes autorisées, mais aussi de contrôler l’allumage et l’extinction des lumières ou des appareils électriques.

• Mu Design : Intégration d’un système d’irradiation aux ultraviolets dans les poignées de porte pour permettre un assainissement automatique et germicide de ces objets qui sont un vecteur de contamination.

• Shawbe : Application mobile permettant de créer des files d’attente virtuelles pour aider les restaurants à faire respecter les règles de distanciation sociale.

• Softbrik : Assistant digital qui permet aux médecins de tenir un contact fréquent avec leurs patients, notamment concernant les symptômes précoces de Covid-19, grâce à un système de messagerie vocal associé à de l’intelligence artificielle.

• Sovi : Application pour améliorer la communication entre les malades du Covid-19 intubés en soins intensifs et le personnel soignant, grâce à une technologie mélangeant voix artificielle et système de pictogrammes.

• Stampify : Plateforme en ligne entièrement conforme au cadre juridique luxembourgeois pour automatiser les processus décisionnels, notamment la signature de documents à distance, au sein des organisations.

• UFT : Système de dispatching intelligent des interventions d’urgence qui permet d’optimiser et de coordonner les trajets des ambulances ainsi que de programmer automatiquement la désinfection des véhicules suite à des interventions liées à des cas de Covid-19.

• Vagalum : Outil d’apprentissage en ligne personnalisé et adapté au programme scolaire pour soutenir les écoles dans le suivi de la scolarité à distance des élèves durant les périodes de confinement.

• Virtual Rangers : Formation aux gestes de soin en réalité virtuelle destinée aux personnels de santé qui traitent les malades du Covid-19. Celle-ci combine théorie et pratique et se concentre sur la particularité que présente chaque patient.

 

Les 15 projets sélectionnés vont désormais être soutenus par un support financier pouvant aller jusqu'à 150.000 euros, accordé par le ministère de l'Économie.

"La réactivité et la créativité des start-up pour proposer des solutions innovantes dans le contexte actuel est signe d'un écosystème mature qui remplit pleinement son rôle de moteur d'innovation pour notre économie, mais aussi notre société et notre système de santé.", se réjouit Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation.

Les porteurs de projets non retenus peuvent toutefois bénéficier d'un accompagnement de la part de Luxinnovation et des autres partenaires de l'écosystème start-up.

 

Communiqué par le ministére de l'Economie/ Luxinnovation


Publié le 15 mai 2020