Le Flex Office, dernière tendance en matière d’aménagement des bureaux, consiste à changer de poste de travail chaque jour. L’objectif ? Favoriser la collaboration entre les équipes et optimiser les coûts. 

9h15. Vous arrivez enfin au bureau avec 15 minutes de retard. Comme chaque jeudi, vous devez avancer sur un projet transversal qui réunit des membres de différents services. Vous scrutez l’open space mais votre équipe projet est introuvable. Arrivé au deuxième étage, après une rapide enquête, vous retrouvez enfin leur trace. Ils sont installés sur un îlot au fond du plateau. Problème, tous les postes de travail à proximité sont déjà occupés… Résultat : vous vous retrouvez isolé à l‘autre bout de la pièce.

 

Nouveaux modes de travail

La transformation digitale entraîne un changement culturel profond dans nos manières de travailler. Poussées par la nécessité d’innover en permanence, les entreprises invitent désormais leurs salariés à abandonner le fonctionnement en silo pour collaborer davantage. Ainsi, les équipes projets transversales – qui embarquent différents métiers – se multiplient. Il n’est pas rare de réunir un juriste, un développeur, un UX designer et un responsable IT pour mener un projet à bon port dans un délai réduit. Or, le traditionnel open space avec ses places attitrées au sein d’une équipe métier ne se prête plus guère à ces nouveaux modes de travail. La preuve, les salles de réunions sont prises d’assaut par ces équipes projet éphémères, tandis que les bureaux individuels se vident à vue d’œil.

 

Adapter son lieu de travail à sa mission

Start-up et grands groupes rivalisent d’imagination pour inventer des lieux plus flexibles, qui favorisent l’échange, la productivité et la créativité. Le Flex Office est envisagé comme la réponse adaptée pour de plus en plus d’entreprises.

L’idée est simple, donner la possibilité aux salariés de devenir « nomades ». Les places ne sont plus attribuées. Chaque matin, le salarié sans bureau fixe cherche donc un poste de travail disponible où s’installer, qu’il devra libérer en fin de journée.

 

[LIRE LA SUITE]

 

Communiqué par POST


Publié le 29 juillet 2019