Le 30 octobre 2019, Marc Hansen, ministre délégué à la Digitalisation, s'est rendu au Digital X 2019 à Cologne. S'agissant d'une des plus grandes initiatives de numérisation intersectorielle pour petites et moyennes entreprises en Europe – 20.000 visiteurs étaient attendus à l'événement –, le Digital X a clôturé une série de six événements régionaux organisés en Allemagne au cours de l'année 2019.

Marc Hansen a débuté sa visite par une table-ronde intitulée "Re-Invent Europe: Moving into a self-determined digital future" aux côtés de Claudia Nemat, de la Deutsche Telekom AG, de Henrik Büning, de la start-up Neuroflash, et d'Alexander Graf Lambsdorff, du Deutscher Bundestag.

Interrogé sur les efforts du gouvernement luxembourgeois pour soutenir les citoyens et les entreprises sur la voie de la digitalisation, Marc Hansen a notamment rappelé que le gouvernement continuera à investir dans les infrastructures numériques et de connectivité dans le but de soutenir l'ambition du pays à se positionner comme hub digital et de données.

De plus, Marc Hansen a souligné que la création du ministère de la Digitalisation cristallise la volonté du gouvernement d'aller de l'avant dans la transformation numérique du pays. Ainsi, un des piliers stratégiques du ministère se situe au niveau du eGovernment. Dans ce contexte, Marc Hansen a déclaré: "Nous voulons créer de nouveaux produits et services pour faciliter la vie des entreprises et de la société dans leurs démarches administratives auprès de l'État".

D'un autre côté, il a également rappelé que l'inclusion numérique constituera une partie importante du développement numérique continu du Luxembourg, car la digitalisation doit profiter à toute la société et ne doit pas être l'apanage des plus "connectés".

Pour ce qui est de la politique en matière de nouvelles technologies et de la digitalisation centrée sur l'être humain, le ministre délégué à la Digitalisation s'est attardé sur le fait que le gouvernement a mis en place une stratégie nationale pour l'économie des données et une vision de l'intelligence artificielle. Celles-ci devront enrichir les entreprises luxembourgeoises et la société civile et continuer à promouvoir la diversification de l'économie. Pour ce qui est de l'intelligence artificielle, une consultation publique aura lieu prochainement à laquelle les citoyens luxembourgeois seront conviés à apporter leurs propres vues et réflexions. Pour finir, Marc Hansen a souligné qu'un "pays ou un gouvernement ne peut pas arrêter la numérisation. Cependant, un gouvernement a la possibilité, voire le devoir, de créer les conditions-cadres afin que la société civile soit partie intégrante de ce processus".

Marc Hansen a achevé sa visite à Cologne par une visite des stands du Digital X au cours de la laquelle il a pu s'informer sur les nombreuses innovations numériques présentées lors de cet événement.

 

Communiqué par le ministère de la Digitalisation


Publié le 04 novembre 2019