Lancé en octobre 2019 par la direction générale des Classes moyennes du ministère de l’Économie, la House of Entrepreneurship de la Chambre de Commerce et Luxinnovation, le programme d’aide à la digitalisation Fit 4 Digital Packages, spécialement conçu pour accompagner les très petites entreprises, est désormais ouvert au secteur de l’Horeca, aux artisans et aux architectes et ingénieurs-conseils.

L’offre Fit 4 Digital Packages, dérivée du programme de performance Fit 4 Digital de Luxinnovation, a pour objectif d’aider les petites entreprises (comptant moins de 50 salariés) dans leur transition digitale, par la mise en œuvre d’une solution sur-mesure

Cette offre s’articule autour d’une pré-analyse aboutissant au choix d’un package précis, dans le marketing digital, la gestion des clients ou la gestion de l’organisation (logiciel de caisse intégrant suivi des stocks, devis, facturation…), permettant ensuite la mise en œuvre d’un outil digital avec l’aide d’un prestataire agréé.

« Grâce à une approche très opérationnelle, les très petites entreprises peuvent trouver dans ces packages la réponse à des besoins concrets et immédiats », explique Sasha Baillie, la CEO de Luxinnovation (photo).

« Notre expérience sur le terrain nous permet d’être très à l’écoute des attentes et des besoins des entreprises », complète Arnaud Duban, Head of SME Performance chez Luxinnovation. « Cela nous permet de mettre rapidement en place des réponses sur-mesure et parfaitement adaptées ».

 

Voucher digital de 5.000€

Ce « package » d’une valeur de 6.650€, est partiellement pris en charge par un « voucher digital » délivré par le ministère de l’Économie d’un montant de 5.000€.

S’adressant initialement aux « petits commerçants », Fit 4 Digital Packages a élargi son périmètre de couverture en prenant en compte les besoins spécifiques des autres secteurs d’activité. Trois nouveaux « packages » sont ainsi désormais proposés :

- Horeca, pour l’ensemble des hôteliers, restaurateurs et cafetiers, proposant l’accès à des logiciels PMS (Property Management System), des systèmes de réservation de tables en ligne, etc.

- Architecture, dédié aux architectes et ingénieurs-conseils, en collaboration avec l’Ordre des architectes et des Ingénieurs-conseils (OAI) et le Centre de Ressources des Technologies et de l'Innovation pour le Bâtiment (CRTI-B)

- Artisanat, avec la participation de la Chambre des métiers, en tant que premier point de contact pour les demandes de ce secteur.

« Les architectes et ingénieurs-conseils sont des acteurs-clés dans l’élaboration d’un cadre de vie durable, intelligent et de qualité », explique Tom Baumert, Directeur Entrepreneurship de la Chambre de Commerce « Ils sont attentifs aux moyens de moderniser leur filière pour la rendre plus performante et nous sommes heureux de pouvoir y contribuer. »

« En tant que premier employeur du pays, l’artisanat est un pilier de l’économie luxembourgeoise, avec près de 100.000 emplois répartis dans 7.800 PME qui représentent 21 % des entreprises du pays », ajoute Anne Majerus, cheffe de projet eHandwierk à la Chambre des Métiers. « La digitalisation représente de formidables opportunités pour les artisans et nous sommes à leurs côtés pour les encourager à ‘foncer vers le numérique’ ».

 

Communiqué par Luxinnovation


Publié le 13 juillet 2020