Dès janvier 2020, le groupe Ricoh avait pris les devants face à la crise sanitaire et établi un plan d’action dont la finalité était double. D’une part, garantir la sécurité et le bien-être des employés et de leurs familles, et assurer, d’autre part, la continuité de l’approvisionnement, des activités et des services de qualité. Avec l’intensification imminente du retour progressif en entreprise, Ricoh montre l’exemple en faisant usage d’un grand nombre de solutions pour continuer à travailler efficacement ensemble, de manière décentralisée.

Avec la mise sur pied d’une équipe de gestion de crise pour le Covid-19 dès janvier 2020, le groupe Ricoh a pu réaliser – sans heurt – une transition globale de ses employés vers cette nouvelle norme qui a marqué la période de confinement : le travail à distance.

 

Work together, anywhere

Travailler ensemble, partout : c’est sous ce slogan que Ricoh a regroupé un aperçu de ses solutions pour aider les organisations à maintenir leurs activités et à rester connectées en ces temps de distanciation sociale. Des solutions informatiques et d’infrastructure sécurisées dignes de grandes entreprises, qui offrent aux petites entreprises les moyens de rebondir.

Patrick Kemper, Country Director de Ricoh Luxembourg (photo), réagit : “La reprise est progressive, avec de plus en plus de travail pour les équipes de vente et administrative. Avec le retour des contacts sociaux, tout le monde se retrouve stimulé. Notre objectif actuel est de permettre un redémarrage le plus rapide possible des affaires, autant pour nous que pour nos clients, tout en veillant avec soin au bien-être et à la sécurité de tous. Nous mettons actuellement l’accent sur nos solutions pour faciliter le travail à distance et la collaboration efficace des forces de travail géographiquement dispersées.”

Pendant les semaines du confinement, Ricoh Luxembourg a adapté ses ressources aux besoins du terrain et a divisé ses employés en deux équipes distinctes. Chacune des équipes a la possibilité de se rendre au bureau certains jours, en alternance, tout en respectant une limite d’employés présents. Afin de veiller au respect des mesures de distanciation, des chaises ont été enlevées. Pour la maintenance et la réparation chez les clients, un seul technicien se déplace et juge lui-même si les mesures mises en place chez le client lui conviennent pour travailler en sécurité. L’entreprise a également recommandé l’emprunt des escaliers plutôt que de l’ascenseur et a requis le port du masque en salle de réunion, la présence de gel hydroalcoolique et de spray désinfectant, le remplacement des robinets par des robinets automatiques dans les sanitaires, le contrôle du système d’air conditionné, et l’installation d’un écran Plexiglas à la réception.

 

Accommoder progressivement un plus grand nombre

Dans les semaines qui viennent, Ricoh Luxembourg va continuer à fonctionner avec ses deux équipes en alternance au bureau, mais avec la possibilité d’adapter les présences en fonction des besoins de chacun. Chacun désire contribuer à un redémarrage le plus rapide possible, en veillant à la sécurité de tous. Avec l’intensification progressive dans les semaines à venir du retour des collaborateurs en entreprise, la question se pose : quelles normes règneront à l’avenir ? Pour le groupe Ricoh, il n’y a pas de doute permis : la simplification du travail à distance, l’automatisation des processus, et les solutions « cloud » doivent devenir des priorités absolues.

 


Publié le 22 juin 2020