Pour la sixième fois, le Premier ministre, ministre d'État, Xavier Bettel, participe actuellement au WEF à Davos en Suisse. Ce déplacement a permis au Premier ministre luxembourgeois de rencontrer de nombreux décideurs politiques et économiques, ainsi que des représentants de la société civile dans un cadre informel et d'aborder les sujets d'actualité politique, économique et sociale.

Les échanges bilatéraux se sont tournés principalement autour des sujets de la digitalisation, y compris les conséquences que cette dernière a sur le monde du travail et de l'industrie, ainsi que la lutte contre le réchauffement climatique, notamment les efforts concrets du Luxembourg dans ce domaine. Ainsi, le Premier ministre a eu une trentaine d'entrevues bilatérales, dont aussi avec le secrétaire général de l'ETUC, les CEOs de Cisco, PayPal, Apple et ArcelorMittal, ainsi que les vice-présidents de Google et Facebook.

Xavier Bettel est allé à la rencontre de Chuck Robbins, le CEO de Cisco Systems, pour aborder notamment le Country Digital Acceleration Plan, une initiative à travers laquelle la société met à disposition son savoir-faire ainsi que l'infrastructure technique pour les besoins de connectivité via réseaux numériques aux pays participants, dont le Luxembourg. Cet échange a permis au Premier ministre de souligner le fait que cette initiative est devenue un véritable succès au Luxembourg: "Je suis très heureux que Cisco investisse dans l'avenir numérique du Luxembourg. Le partenariat public-privé avec l'Université du Luxembourg a été renforcé et des projets de recherche ambitieux ont été lancés. C'est une preuve de notre excellente coopération."

Le Premier ministre a eu une entrevue avec Karan Bhatia, vice-président de Google au sujet de la digitalisation, la connectivité, ainsi que l'utilisation et le stockage des données. Selon le Premier ministre, la digitalisation repose sur un stockage de données sécurisé. Ainsi, la décision du gouvernement de faire du Luxembourg un leader dans le domaine du stockage de données est née des besoins modernes des utilisateurs finaux et des acteurs du secteur. À cette fin, le Luxembourg connait aujourd'hui la plus forte densité de centres de données dit "TIER IV" en Europe. Ces infrastructures peuvent fournir à nos citoyens et aux entreprises les moyens durables et à long terme pour réaliser leurs projets, et contribuent ainsi à maintenir la compétitivité du Luxembourg sur la scène mondiale.

Le Premier ministre a également rencontré Dan Schulman, président et CEO de PayPal, dont le siège européen est au Luxembourg. Xavier Bettel et Dan Schulman se sont échangés sur les opportunités dans le secteur du FinTech. Ils ont également laissé passer en revue les premières expériences depuis le lancement de la PayPal-FNR PEARL Chair à l'Université du Luxembourg. Cette collaboration entre PayPal, le Fonds national de la recherche et l'Université du Luxembourg permet à mener des recherches scientifiques à la transformation numérique des services financiers étant à l'intersection de la finance et de la technologie. "Ce partenariat soutient l'objectif du gouvernement de faire du pays un leader mondial en matière de services financiers innovants et sommes reconnaissant du vote de confiance de PayPal dans l'écosystème de recherche luxembourgeois", note le Premier ministre.

L'entrevue avec Tim Cook, CEO de Apple, s'est portée principalement sur la nécessité d'avancer plus rapidement dans l'accomplissement du marché unique numérique européen. "Grâce à notre infrastructure TIC de pointe, 90% de la population a accès à Internet haut débit, et avec notre nouvelle feuille de route nationale 5G, nous visons également à être parmi les pionniers de la connectivité mobile. La connectivité mobile ne s'arrête plus aux frontières – c'est pourquoi, au niveau européen, nous continuons à faire pression pour un véritable marché unique numérique européen."

S'est suivie une entrevue avec Bob Moritz, CEO de PWC, sur les évolutions dans le monde de la technologie, telles que la transformation numérique et l'intelligence artificielle. "Pour le Luxembourg, l'intelligence artificielle ne consiste pas à remplacer l'interaction humaine, mais est plutôt un véhicule pour faciliter une expérience encore plus personnalisée, instantanément gratifiante et sans friction pour les citoyens", remarque le Premier ministre dans ce contexte.

 

Source : Ministère d'Etat


Publié le 23 janvier 2020