Lors du HP Innovation Summit qui s’est tenu le 14 octobre dernier, HP et les experts du monde de l’industrie ont souligné la valeur ajoutée de la digitalisation de l'industrie manufacturière et la manière dont ils peuvent soutenir cette transformation digitale. Une étude de HP, qui donne un aperçu global des technologies de production digitales et des tendances, telles que l'impression industrielle en 3D, renforce le positionnement de HP en tant que précurseur de cette transformation numérique.

Réalisé avec la participation de milliers de responsables du secteur manufacturier, le rapport HP Digital Manufacturing Trend Report révèle que les entreprises investissent de plus en plus dans des solutions d’impression 3D avancées. Celles-ci offrent aux entreprises manufacturières l’agilité, la rapidité et la flexibilité nécessaires pour développer leurs activités et devenir plus résilientes dans un environnement en constante mutation.

L’une des principales conclusions de l’industrie manufacturière mondiale est que les entreprises se tournent vers l’impression 3D pour renforcer leurs chaînes d’approvisionnement, gagner en agilité et créer des stratégies de développement et de fabrication de produits plus innovantes, quels que soient le secteur et le lieu. Cela se confirme notamment par des investissements croissants dans le domaine de l’impression 3D, un soutien à l’impression 3D comme alternative viable à la fabrication traditionnelle et une plus grande volonté de resserrer les liens de collaboration entre les écosystèmes pour en favoriser l’adoption.

Les décideurs du secteur manufacturier soulignent également l’émergence d’opportunités permettant d’accélérer l’innovation. Ils reconnaissent ainsi que l’impression 3D est particulièrement bien adaptée à la personnalisation de masse de nouveaux produits et permet de réduire la masse des déchets tout en encourageant une économie plus durable.

« Le secteur manufacturier mondial indique clairement le désir de renforcer la résilience de la chaîne d’approvisionnement, d’accroître la flexibilité de fabrication, d’accélérer l’innovation et d’intensifier la durabilité environnementale », explique Ramon Pastor, General Manager, HP 3D Printing & Digital Manufacturing. « Ces entreprises manufacturières voient l’impression 3D industrielle non seulement comme une façon de réduire les coûts et de se lancer sur le marché plus rapidement, mais également comme un avantage concurrentiel unique qui accélère l’innovation pour les clients. »

 

Faits marquants du rapport HP Digital Manufacturing Trends Report :   

 

Les technologies de fabrication numérique stimulent le progrès et l’agilité économiques

- 99 % des personnes interrogées au niveau mondial estiment que les technologies de fabrication numérique peuvent déboucher sur une croissance économique.

- 89 % des répondants cherchent à faire évoluer leurs modèles d’entreprise en raison de la conjoncture mondiale.

- Au cours des 12 prochains mois, 71 % des participants prévoient d’investir dans les technologies de fabrication numérique et plus de quatre personnes interrogées sur cinq (85 %) indiquent que leur entreprise prévoit d’accroître ses investissements en matière de fabrication additive/impression 3D.

- Trois quarts des personnes qui ont participé à l’étude déclarent que la fabrication additive/l’impression 3D permettent à leur entreprise de gagner en agilité, constitue une alternative viable à la fabrication traditionnelle et un soutien à la fabrication traditionnelle.

- Plus de neuf personnes interrogées sur dix déclarent étudier de nouveaux modèles de chaîne de production/d’approvisionnement, 59 % d’entre elles évaluant les modèles hybrides et 52 % se penchant sur la production localisée.

 

L’accélération de l’innovation transforme les industries

- L’aptitude accrue à innover constitue l’avantage le plus cité par les personnes interrogées recourant à la fabrication additive/l’impression 3D.

- Au nombre des principaux nouveaux modèles d’innovation examinés par les entreprises figurent la personnalisation de masse pour les produits destinés directement aux consommateurs, la production à la demande et le stockage numérique/l’inventaire virtuel.

- En particulier, 91 % des répondants souhaitent explorer l’innovation offerte par la personnalisation de masse et estiment qu’elle pourrait s’appliquer à leurs activités si les pièces pouvaient être personnalisées grâce à l’impression 3D/la fabrication additive.

- Les secteurs médical, industriel et automobile ont été cités comme les secteurs les mieux préparés pour l’innovation en termes de fabrication additive/impression 3D pour les cinq prochaines années.

 

Création de nouvelles opportunités collaboratives

- 85 % des participants déclarent attacher de l’importance à la collaboration entre secteurs pour adopter les nouvelles technologies numériques de fabrication.

- 81 % des personnes interrogées indiquent que leur entreprise échafaude des projets de collaboration avec des entités gouvernementales pour des produits de fabrication numérique.

- La principale barrière qui empêche les répondants d’entrer dans le monde de la fabrication additive/l’impression 3D consiste à trouver une main-d’œuvre qualifiée.

- Afin de combler ce déficit de compétences, 64 % des personnes interrogées souhaitent offrir davantage de services de formation professionnels et 53 % souhaitent que les entreprises, les pouvoirs publics, les institutions et les citoyens collaborent pour consentir des investissements dans des programmes d’éducation et de formation professionnelle.

 

Une production durable reste un impératif pour les entreprises

- Les principaux moyens par lesquels la fabrication additive et/ou l’impression 3D peuvent réduire les déchets et promouvoir une économie circulaire sont la réduction de la quantité de matériaux utilisés et une meilleure adéquation de l’offre et de la demande, suivis du raccourcissement et de la simplification des chaînes d’approvisionnement traditionnelles et l’amélioration des options de service qui peuvent prolonger la vie des produits.

- 90 % des personnes interrogées indiquent que la recyclabilité des poudres et des pièces pour la fabrication additive/l’impression 3D est importante.

- 88 % des répondants estiment qu’il est essentiel que les pouvoirs publics créent un écosystème durable en encourageant l’investissement et le développement de technologies de fabrication numérique bénéfiques pour la société et l’environnement.

 

Communiqué par HP


Publié le 22 octobre 2020