Le ministre de l'Économie Franz Fayot et le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Claude Meisch ont visité le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) ce lundi 3 août 2020. Cette visite faisait l'objet d'une inspection et démonstration du "Crossfunctional dashboard" (Tableau de bord Transversal) dans le cadre des données COVID-19 du pays. Ce nouvel outil fonctionne en association avec le Mur de Visualisation de l'Institut (VisWall), une mosaïque de 24 écrans tactiles de 46 pouces disposant d'une haute résolution et s'étendant sur sept mètres.

Les ministres ont été rejoints lundi par les représentants de plusieurs organisations qui fournissent et partagent des données alimentant le tableau de bord: le Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB) de l'Université du Luxembourg, le Luxembourg Institute of Socio-Economic Research (LISER) et Luxinnovation.

Après avoir été accueillis par le directeur général du LIST, Thomas Kallstenius, les invités ont assisté à des présentations soulignant les accomplissements de cette collaboration entre différents acteurs du monde de la recherche dans la lutte du Luxembourg contre la COVID-19.

Le modèle socio-économique du LISER a été observé sur le VisWall, ainsi que les données relatives à l'infection, à la guérison et à l'occupation des hôpitaux par la COVID-19.

D'autres applications du tableau de bord ont été présentées, telles que le "Digital Twin". Il s'agit d'une partie du tableau de bord qui peut être connectée à des capteurs à distance localisés dans des bâtiments à travers le pays, et renvoyer des données au tableau de bord en temps réel.

Afin d'illustrer ce traitement de données en temps réel, des images en direct de caméras de circulation autoroutière des alentours du Luxembourg ont été affichées sur le VisWall. Il a également été montré comment il était possible de visualiser et d'interagir avec les vidéos en manipulant une carte.

En ces temps difficiles, la résilience est essentielle. Et une crise systémique comme celle de la COVID-19 a montré qu'être résilient est un défi aux multiples facettes.

Le Tableau de bord Transversal est un pas en avant dans cette initiative de fournir une vision plus complète d'une situation complexe aux décideurs. Il constitue également un outil stratégique permettant aux chercheurs de construire, d'améliorer et d'évaluer les modèles sur lesquels reposent les recommandations qu'ils adressent à ces décideurs.

"Constitué de données relevant d'une multitude de domaines spécifiques, le Tableau de bord Transversal fournit une vue d'ensemble sur laquelle les décideurs politiques peuvent s'appuyer pour gérer la crise sanitaire et limiter ainsi ses conséquences économiques et sociales. Cet outil témoigne ainsi des compétences existantes au sein de la communauté de la recherche luxembourgeoise qui nous permettent de combattre de manière rigoureuse la pandémie COVID-19", a déclaré le ministre de l'Économie Franz Fayot à l'issue de la visite.

De nombreuses étapes sont encore à franchir pour inclure, par exemple, plus d'intelligence artificielle dans le système. Cependant, le Tableau de bord Transversal démontre qu'en unissant leurs forces, les institutions luxembourgeoises ont la capacité d'être à l'avant-garde pour accroître la résilience du pays.

"Ce tableau de bord est un des exemples de l'excellente collaboration entre les acteurs de la recherche publique, collaboration que je ne peux qu'encourager et qui a permis à la recherche publique de soutenir le gouvernement de façon efficace dans le cadre de la gestion de cette crise sanitaire ", a affirmé Claude Meisch, ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

"Il est en effet important de souligner l'esprit de collaboration de cet effort des acteurs de la recherche et de l'innovation au Luxembourg. Notre ambition commune est de développer le tableau de bord intégré, et le moteur d'analyse des données qui le sous-tend, pour soutenir les décideurs et les responsables politiques pendant la pandémie, mais aussi pour positionner le Luxembourg comme modèle d'économie numérique, durable et résiliente dans un monde en crise post-COVID-19 ", a conclu Thomas Kallstenius, CEO du LIST.

 

Communiqué par le ministère de l’Économie / ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche / Luxembourg Institute of Science and Technology


Publié le 04 août 2020