L'Union internationale des télécommunications (UIT) vient de publier son indice mondial de la cybersécurité pour l'année 2018 (GCI). Cet indice est la principale référence internationale publique pour mesurer l'engagement de pays membres de l'ONU pour la cybersécurité. L'UIT est l'agence spécialisée des Nations unies pour les technologies de l'information et de la communication.

Le Luxembourg se classe au 11e rang sur 175 pays évalués dans le cadre du GCI 2018. Il figure en 7e position dans la région "Europe", sur 46 pays évalués. À l'occasion de la précédente édition du GCI, publiée en 2017, le Luxembourg occupait le 36e rang au niveau mondial, respectivement la 20e place au niveau européen.

Le Premier ministre, ministre des Communications et des Médias note que la progression enregistrée depuis le dernier rapport témoigne des efforts réalisés dans le domaine de la cybersécurité par l'ensemble des acteurs publics et privés au Luxembourg. Le gouvernement continuera ses efforts, notamment au sein du Comité interministériel de coordination en matière de cyber-prévention et de cybersécurité, mis en place en décembre 2017.

L'édition 2018, qui vient d'être publiée, a examiné notamment le cadre légal, technique et organisationnel dans les pays examinés, ainsi que leurs dispositifs en matière de renforcement des capacités et leurs mesures de coopération avec d'autres pays.

Plusieurs bonnes pratiques en matière de cybersécurité au Luxembourg ont été repris dans la partie narrative du rapport, afin de servir comme exemples positifs pour d'autres pays, notamment la plateforme MISP (Malware Information Sharing Platform) du CIRCL luxembourgeois, utilisé par d'autres CSIRTs (Computer security incident response teams) de par le monde. Les activités de coopération des différents CERT au Luxembourg, ainsi qu'en matière de recherche (SnT) ou de sensibilisation des jeunes (BEE-SECURE) ont également été mises en exergue.

 

Communiqué par le ministère dÉtat/ Haut-Commissariat à la Protection nationale


Publié le 03 avril 2019