Le 17 juillet 2019, la deuxième journée de la mission économique en Corée du Sud dirigée par Étienne Schneider a été dominée par un événement à Seoul pour promouvoir et présenter l'écosystème luxembourgeois permettant aux jeunes entreprises innovantes de se développer. Lors de son discours d'introduction devant 100 représentants de jeunes entreprises coréennes, le Vice-Premier ministre, ministre de l'Économie, a dit: "Devant l’essor d'un environnement toujours plus favorable aux start-up qui s'est construit au fil des années, je crois qu'on ne peut qu'être optimiste pour l'avenir et la diversité de l'écosystème start-up au Luxembourg. Nous sommes résolument sur la bonne voie pour devenir une "start-up nation", un phénomène qui contribue à dynamiser l’économie nationale."

Organisé par le ministère de l'Économie, Luxinnovation et le "Luxembourg Trade and Investment Office" (LTIO) à Seoul, en collaboration avec le Korean Institute for Startup & Entrepreneurial Development (KISED), le start-up event à Seoul se situait notamment dans la continuité de la visite de 10 start-up coréennes au Luxembourg à l'occasion de l'ICT Spring Europe en mai 2019. Lors d'une séance de pitching, 8 start-up coréennes souhaitant implanter une activité au Luxembourg ont pu présenter leurs projets. Active dans le domaine numérique, l'entreprise Everspin a remporté la compétition. La société développe une technologie garantissant la sécurité des données personnelles. L'entreprise profitera ainsi de 4 mois d'hébergement gratuit au Technoport et pourra se présenter lors de la séance de pitching à la prochaine édition de l'Arch Summit organisée au Luxembourg.

 

CONTEC est la première entreprise spatiale coréenne à s'installer au Luxembourg

CONTEC, une entreprise dérivée de l'Institut de recherche aérospatiale de la Corée (KARI), a annoncé aujourd'hui qu'elle va implanter son siège européen au Luxembourg. Créée en 2015, CONTEC vise à étendre ses activités, actuellement comme fournisseur de service de stations, au sol au traitement de données d'image spécial. L'entreprise a participé à l'ICT Spring Europe au Luxembourg cette année et en 2018. 

 

Signature d’un protocole d'accord entre Luxinnovation et sa contrepartie sud-coréenne

En outre, à l'occasion de l'événement start-up à Seoul, un protocole d'accord a été signé entre KISED et sa contrepartie luxembourgeoise, Luxinnovation, l'agence nationale de l'innovation. Cet accord prévoit une collaboration plus poussée entre les deux entités pour soutenir le développement de l'écosystème start-up coréen et luxembourgeois et assurer l'accompagnement de start-up souhaitant se développer dans un des deux pays.

Lors de la signature du protocole d'accord, Mario Grotz, président de Luxinnovation a déclaré: "Le soutien aux start-up joue un rôle essentiel dans notre environnement économique innovant.  Soutenue par maints programmes d'accompagnement, l'implantation de nouvelles start-up à haute valeur ajoutée contribue à la diversification et à la croissance économiques du Grand-Duché. Grâce à ce protocole d'accord nous souhaitons identifier et accompagner ensemble avec nos partenaires coréens les start-up innovantes proposant des technologies disruptives.»

Lors d’une entrevue bilatérale le 17 juillet 2019 entre Étienne Schneider et Yoo Myung-hee, ministre du Commerce de la république de Corée, les relations économiques entre les deux pays ont été évoquées. Une dizaine d'entreprises luxembourgeoises sont actives en Corée du Sud dont Jan De Nul Group, Cargolux et Paul Wurth.

 

Communiqué par le ministère de l'Économie


Publié le 18 juillet 2019