La huitième édition du mois européen de la cybersécurité (ECSM) démarre le 1er octobre 2020 dans toute l'Union européenne. L'ECSM est la campagne annuelle de sensibilisation organisée par l'Agence européenne pour la cybersécurité (ENISA), la Commission européenne et les États membres, dont le Grand-Duché de Luxembourg.

"La cybersécurité n'est certainement pas un défi individuel, mais bien un challenge collectif et surtout une responsabilité partagée", a déclaré le ministre de l'Économie, Franz Fayot, rendant ainsi hommage à la fois aux efforts européens et nationaux entrepris depuis deux décennies pour promouvoir l'importance de la collaboration dans le domaine de la sécurité de l'information.

Au Luxembourg, le ministère de l'Économie soutient l'ECSM à travers la Cybersecurity Week Luxembourg qui se déroulera du 19 au 29 octobre, mettant en valeur les réalisations et les services d'une trentaine d'entreprises nationales, internationales, associations professionnelles et institutions publiques. Cette année les évènements seront spécialement axés sur la résilience en entreprise et le renforcement de l'écosystème de la cybersécurité, clef de voute d'une économie numérique de confiance pour le pays.

Porteuse d'innovation et de croissance, la transition numérique constitue à la fois une opportunité et un défi pour la cybersécurité, car elle offre aux cybercriminels une surface d'attaque en forte croissance. Le contexte actuel, marqué par les mesures relatives à la pandémie du COVID-19, ajoute au niveau d'anxiété potentiel de la population et des entreprises amenées à se familiariser davantage avec un mode de vie et de travail en ligne. Les risques augmentent ainsi de voir des malfaiteurs profiter de cette situation.

C'est pourquoi, au niveau européen, l'édition 2020 du mois de la cybersécurité rappelle aux entreprises et aux citoyens de rester vigilants (Avant de cliquer, réfléchissez) face aux arnaques numériques, telles que les appels, SMS, ou e-mails frauduleux, ou encore au moment de réaliser des transactions professionnelles et personnelles en ligne. D'autre part, elle promeut l'acquisition de compétences numériques pour une utilisation sécurisée de l'internet.

Au Grand-Duché, le mois européen de la cybersécurité est soutenu, entre autres, par l'ABBL (Association des banques et banquiers), l'initiative BEE SECURE, la Fondation Restena, la police grand-ducale, et l'Université du Luxembourg.

 

Communiqué par le ministère de l'Économie


Publié le 01 octobre 2020