Dans un récent article paru sur le site Bloomberg, un journaliste souligne que l’innovation technologique améliorant la productivité est arrivée à son terme. Il avance que nous aurions "épuisé tous les effets d’aubaine" que pouvaient avoir les nouvelles innovations technologiques sur son économie. Cet article semble cependant faire l’impasse sur certains points clefs autour de l’impact spectaculaire que le Big Data et la science des données ont eu et auront sur la productivité de l’homme à travers le monde. En effet, il existe plusieurs domaines prioritaires pour les entreprises qui leur permettraient de réaliser d’importants gains de productivité et d’efficacité opérationnelle. 

 

Tribune de Bill Schmarzo, CTO EIM Service Line, EMC

 

Priorité n°1 – Les processus et initiatives stratégiques de l’entreprise

Les opportunités sont innombrables pour les entreprises d’exploiter la masse croissante de données internes et externes, structurées ou non, et l’éventail grandissant de technologies Big Data afin d’en dégager une valeur substantielle pour leur activité. Toutefois il ne suffit pas de simplement lancer une technologie dans l’entreprise en espérant qu’elle "prenne". Il est essentiel d’opérer avec un objectif en tête et surtout d’en avoir un susceptible de générer le plus de valeur pour l’entreprise et ses clients.

 

Toutes les entreprises disposent d’une multitude d’opportunités pour combiner de nouvelles sources de données clients, produits et opérationnelles à l’analyse des données. Le but principal ici est de dégager de la valeur en optimisant les processus métier stratégiques en révélant de nouvelles opportunités de monétisation et en offrant à leur clientèle des interactions plus attrayantes et efficaces.

 

Priorité n°2 – Les gains d’efficacité

Alors qu’une grande partie des gains de productivité tant vantés consiste à remplacer l’homme par la technologie (guichets automatiques, caisses en libre-service, péages automatiques, etc.), les opportunités de rendre le travail de l’homme plus efficace sont bien plus nombreuses.

 

Le Big Data peut considérablement améliorer la prise de décision en particulier pour le personnel de terrain : enseignants, médecins, policiers, coaches, responsables de magasin, courtiers, scientifiques,… Afin de faire gagner en efficacité le personnel, il faut se focaliser sur les décisions qui servent les processus métier et les initiatives stratégiques de l’entreprise.

 

Priorité n°3 – L’adoption au sein de l’entreprise

Les entreprises vont devoir apprendre à valoriser non seulement leurs données mais aussi, et plus important encore, les enseignements (et recommandations) qui peuvent en être tirés. Cela remettra en question les modes de pensée dits traditionnels voulant que les meilleures idées ne puissent venir que de la direction ou des personnes à haut salaire. Les entreprises doivent valoriser la créativité, où toutes les idées valent la peine d’être étudiées. Il en résultera une amplification de la création d’objets intelligents : villes, hôpitaux, écoles, aéroports, épiceries, routes, administrations…

 

Cas concret : les villes intelligentes

La création de villes intelligences commence par la compréhension de leur principale fonction, comme par exemple la fluidification du trafic. Il faut ensuite identifier et comprendre les décisions que la municipalité devra prendre en compte pour contribuer à cet objectif : création de nouvelles routes, voies, pistes cyclables, reconsidération des emplacements des panneaux de signalisation ? De même, un grand nombre de réflexions peuvent être menées dans ce sens pour repenser totalement la ville, notamment au travers de la réfection et l’entretien des voies de circulation, les permis de construire, la gestion d’événements, la gestion des parkings et des établissements scolaires,… 

 

Le meilleur reste à venir

Récemment nous voyons beaucoup d’entreprises s’efforcer de combiner des quantités de données importantes et variées afin de faire gagner en efficacité leurs collaborateurs et leurs clients. Sans avoir affaire à une nouvelle révolution industrielle, le Big Data réussit à transformer notre société progressivement, c’est pourquoi il est hautement probable que nous voyions émerger d’autres progrès technologiques, impactant significativement et durablement notre vie quotidienne. 

 

Source: EMC

 


Publié le 22 avril 2016