Plusieurs entreprises (KaliTerre, TOCEA, l’école d’ingénieur de Nantes ICAM et SIGMA Informatique) se sont associées pour développer un “Code Vert”. Ce dernier permettrait de justifier de la qualité « durable » d’un développement informatique. Cette idée relève de l’éco-conception en entreprise et est en cours de recherche d'un logiciel capable d’automatiser les audits de code.   Pour plus d'informations: Greenit.fr.

Publié le 08 mars 2012