Qu’est-ce que la certification Tier IV ? Entretien avec Bruno Fery, Head of Data Centre Services d’EBRC.

Pourquoi avoir embarqué dans l’aventure du Tier IV – Tier certification of Constructed Facility ?

« La certification internationale Tier IV de l’Uptime Institute, tout comme les normes ISO 27001, ISO 20000 et ISO 22301 nous permettent de qualifier la qualité de nos offres en tant que prestataire de services IT. Disposer d’un référentiel international est un prérequis pour développer des affaires avec des sociétés internationales. Et c’est précisément l’activité d’EBRC avec plus de 400 clients de 45 nationalités différentes. Pour nos clients, le choix d’un Data Centre s’inscrit la plupart du temps dans une stratégie de développement d’activité en Europe, souvent loin de leur centre de décision. Disposer de certifications d’un tel niveau représente une garantie factuelle sur notre savoir-faire, qui repose sur un audit indépendant. C’est aussi un gain de temps important pour nos clients », explique Bruno Fery.

« A titre d’illustration, nous avons mis en place l’infrastructure européenne de VALVE en seulement quelques semaines. Avec les Data Centres Tier IV d’EBRC au service de la technologie du gaming, VALVE, leader mondial des jeux en ligne basé à Seattle, offre la meilleure expérience de jeu, avec la garantie d’un fonctionnement permanent et une haute disponibilité. Ceci étant associé à des temps de latences très faibles grâce à l’excellente connectivité disponible au Luxembourg. Ces critères de haute disponibilité et de temps de latence sont essentiels pour les gamers. Ce qui est également le cas dans bien d’autres secteurs d’activités, comme celui des FinTech par exemple.»

 

En 2005, certains clients exprimaient déjà leur intérêt pour un hébergement en Data Centre Tier IV. A cette époque, si des livres blancs étaient déjà publiés, le processus de certification n’existait pas encore. C’est pourquoi nous avons décidé la même année de nous lancer dans la création du premier Data Centre Tier IV Design ready au Luxembourg. Ensuite, en 2013, le Resilience Centre South a été certifié Tier IV Constructed Facility. Il s’agissait du tout premier Data Centre au Luxembourg à obtenir le niveau le plus élevé de certification, le troisième en Europe et le neuvième dans le monde.

 

« Un Data Centre ‘commercial’ avec une certification Tier IV Facility est un accomplissement de taille. » Julian Kudritzki, Chief Operating Officer de l’Uptime Institute.

 

Les clients d’EBRC gèrent des données sensibles. Par conséquent, ils doivent pouvoir avoir pleine confiance en leur fournisseur de services IT avec la garantie de haute disponibilité pour leurs services critiques et la performance des réseaux. Au fil des ans, EBRC a développé une expertise unique dans la conception, la mise en œuvre et l’exploitation d’infrastructures IT critiques devant assurer ces garanties ainsi que des niveaux de résilience et de sécurité très élevés.

Afin de garantir une disponibilité constante, EBRC s’appuie sur des infrastructures de pointe. Les systèmes et les données de nos clients peuvent être hébergés, et ce de façon redondante, dans un ou plusieurs des Data Centres EBRC certifiés Tier IV Fault-Tolerant Design & Constructed Facility.

Pour les clients, les certifications émises par l’Uptime Institute représentent la seule assurance tangible du niveau de qualité délivré par leur prestataire de services de Data Centre.

 

Quelles activités sont soutenues par le Data Centre ? Et comment ?

EBRC offre une approche de services IT complets et intégrés avec six lignes d’activités : Conseil, Managed Services, Cloud, Sécurité, Résilience (Business Continuity) et Data Centre. Ce positionnement permet à chaque client de développer la totalité de son projet avec un seul partenaire maîtrisant l’ensemble des composantes IT. Nous avons modélisé quatre types de parcours qui répondent aux attentes de nos clients : Transformation digitale ; Projet sur mesure ; Start-up et innovation ; Développement du business en Europe. Cette organisation nous permet d’apporter des réponses optimisées et de réduire les temps de réalisation en capitalisant sur l’expérience que nous avons développée.

Le secteur financier a originairement façonné les offres d’EBRC en intégrant la composante de sécurité « by design » nécessaire à leurs infrastructures. Par extension, cette proposition de valeur est devenue une priorité croissante pour chaque secteur d’activités avec lequel nous travaillons : banque, finances et assurances, gouvernement, e-commerce, santé, FinTech, défense, institutions et spatial.

Pour aller encore plus loin, en 2018, EBRC a cristallisé une approche transversale de Cyber-Résilience propre à assurer la gestion de crises et à garantir la continuité des affaires. Cette approche s’applique en priorité à la préservation du business de nos clients. Au départ d’un Business Impact Analysis (BIA), sept étapes clés font partie du processus d’amélioration continue :

1. Préparer

2. Identifier

3. Protéger

4. Détecter

5. Analyser

6. Répondre

7. Redémarrer

 

Ce processus s’appuie lui aussi sur les normes ISO.

Cyber-Résilience = ISO 31000 + ISO 27001 + ISO 22301 + ISO 22316

Il fait également appel à des moyens de protection et de réponse très élaborés tel qu’un CERT et un SOC dont EBRC dispose en interne.

 

Qu’est-ce que l’obtention de la certification Tier IV a amélioré ? Quels challenges cela vous-a-t-il permis de relever ?

« Notre communication et nos procédures », répond spontanément Bruno Fery.

L’obtention de la certification Tier IV Constructed Facility du Resilience Centre South a été un réel challenge. Ce Data Centre a été le premier des trois à subir un audit sur site mené par les experts de l’Uptime Institute. La certification a été obtenue « en charge » c’est-à-dire avec des clients présents et opérationnels, alors que les auditeurs pratiquent des simulations de panne. Nos clients eux-mêmes ont ainsi suivi le processus de certification. Cela a nécessité une communication étroite de nos équipes avec celles des clients et de cette expérience est né un niveau de confiance supplémentaire. Concrètement, 63 tests critiques ont été réalisés sur une semaine. « L’équipe Services Data Centre d’EBRC a dû travailler de manière très efficace tout en subissant une forte pression. En fin de compte, les retours de nos clients ont été excellents », se félicite le Head of Data Centre Services.

Un autre grand défi relevé a été celui de combiner la technologie de pointe en matière de réduction de l’empreinte carbone avec les critères Tier IV. Pour y parvenir, EBRC a opté pour des solutions certes plus coûteuses en termes de CAPEX lors de la construction, mais significativement efficaces dans leur consommation énergétique. EBRC a ainsi réduit ses émissions de carbone de 10.000 tonnes par an grâce à de nouvelles technologies telles que:

- Roues de Kyoto (refroidissement par air indirect avec échangeur adiabatique en tant que système de refroidissement libre)

- Utilisation d’eau de pluie stockée

- Topologie IP-Bus pour les composants de capacité UPS et les chemins de distribution

- Des racks équipés de couloirs canalisant l’air de refroidissement pour optimiser la performance énergétique

- Refroidissement naturel par « free cooling », utilisé et optimisé par eau pulvérisée

 

« Le principe de l’Uptime Institute ‘Démarrez avec l’objectif tête’ constitue le fondement de nos méthodes », souligne Bruno Fery. Cela s’est révélé particulièrement parlant dans le contexte de l’alignement des infrastructures sur les opérations, en tenant compte des exigences de nos clients, CAPEX, OPEX ainsi que les objectifs Tier IV. Chaque test a été préparé en amont du processus TCCF (Tier Certification Constructed Facility) :

- Procédures normalisées d’exploitation

- Méthode des procédures

- Procédures d’urgence d’exploitation

 

Quelques précisions sur votre parc de Data Centres ?

Il se constitue de cinq Data Centres interconnectés, sur plus de 15.000 m² d’espace réseau certifié privé et partagé répartis sur le territoire luxembourgeois, EBRC offre des infrastructures de pointe qui répondent aux exigences les plus élevées de ses clients :

Entreprise luxembourgeoise, EBRC bénéficie d’une connectivité réseau qui permet d’accéder à 70 % du PIB européen dans un rayon de moins de 500 km. En outre, par le biais d’une connexion directe de fibre optique, le centre de données European Reliance Centre East est relié au leader mondial des opérateurs satellite SES. Avec plus de 70 satellites répartis sur deux orbites différentes, en orbite géostationnaire (GEO) et en orbite terrestre moyenne (MEO), SES supporte des clients de tous secteurs avec des services de distribution vidéo et de transfert de données.

 

 « Ce qui m’a le plus impressionné dans ce projet, ce ne sont pas les « choses » mais l’humain. La leçon la plus convaincante tirée de cette démonstration TCCF d’EBRC ne se situe pas au niveau des capacités techniques de l’installation, qui sont conséquentes, mais dans le sentiment d’engagement de la direction et du personnel technique. Bruno Fery a sincèrement habilité son équipe d’ingénieurs. Toutes les organisations de haute performance sont engagées à valoriser la contribution de leurs ressources humaines à l’organisation mais EBRC est un exemple type de cette façon de penser et de cette culture d’entreprise. Je pense que nous continuerons d’entendre parler d’EBRC et de ses succès. » Ed Rafter, Principal de l’Uptime Institute, juin 2013.

 

Communiqué par EBRC


Publié le 13 novembre 2018