LUXHUB, une initiative portée conjointement par BCEE, BGL BNP Paribas, BANQUE RAIFFEISEN et POST Luxembourg, vise à aider l’ensemble de l’écosystème digital à tirer parti des enjeux et opportunités de la directive européenne PSD2.

Bien que la seconde directive sur les services de paiement soit entrée en vigueur dans la plupart des pays européens depuis janvier 2018, ses effets les plus importants pour les banques et les fournisseurs de services de paiement se feront sentir à partir de septembre 2019, date à laquelle les Regulatory Technical Standards sur l’authentification forte et l’accès aux comptes de paiement entreront en application.

Pour les banques, cette obligation de donner accès aux comptes de paiement de leurs clients aux nouveaux acteurs régulés dans le cadre de la PSD2, s’apparente à une petite révolution et constitue un premier pas vers le concept d’open banking.

Pour les Third Party Providers ou TPPs dans le jargon PSD2, cette connexion aux données bancaires peut également s’avérer très complexe vu la diversité des standards, des modalités d’enregistrement et d’accès, dans un contexte de sécurité forte et de protection des données personnelles.

 

LUXHUB résulte de l’association de quatre des principales banques luxembourgeoises dans le but de relever les défis et bénéficier des opportunités liées à PSD2

C’est dans ce contexte que la Banque et Caisse d’Epargne de l’Etat, BGL BNP Paribas, Banque Raiffeisen et Post Luxembourg s’associent pour créer LUXHUB, une plateforme de connectivité API PSD2 destinée à faciliter au maximum l’interconnexion de l’ensemble de l’écosystème des banques et TPPs.

En pratique, les third party providers se voient accorder par la PSD2 le droit d’accès aux comptes de paiement du client bancaire pour y récupérer les soldes et opérations et également initier des paiements à partir de ce compte, pour autant que

• le TPP dispose d’un agrément et soit supervisé par une autorité de surveillance bancaire ;

• le client utilisateur des services du TPP ait donné son consentement à l’utilisation de ses données ou à l’initiation d’un paiement en son nom.

luxhub lancement.jpg

 

Les banques doivent pour leur part offrir un accès aux comptes de paiement :

• via une interface, généralement appelée API (application programming interface), qui régule l’échange de données ;

• avec un niveau de disponibilité 24/7 et une infrastructure robuste offrant aux TPP un niveau de service équivalent à celui disponible pour les clients au travers des web et mobile banking.

• sans discrimination ni conditions supplémentaires par rapport aux données disponibles via les interfaces utilisées par les clients.

 

La gestion simplifiée de l’ensemble de ces droits et obligations des acteurs de la PSD2 constituera le cœur de l’activité de LUXHUB, qui offrira les services suivants :

Bank/ASPSP Connection : permettre aux banques de publier facilement leur API PSD2 d'accès aux comptes de paiement.

Third-Party Providers Identification : identifier et autoriser les différents tiers fournisseurs de services de paiement en vérifiant leurs certificats et agréments associés.

Reporting to ASPSP : fournir aux banques des rapports sur l'utilisation, la disponibilité et la performance de leur API PSD2.

Third-Party Providers Support : fournir un support fonctionnel et technique aux tiers fournisseurs de services de paiement.

Consent Management : permettre la gestion du consentement client conformément aux exigences PSD2 et GDPR.

 

Une large couverture du marché bancaire luxembourgeois ; des ambitions européennes

En joignant leurs forces, ces quatre acteurs majeurs représentent déjà près de 75% de parts de marché cumulées sur les clients particuliers et 65% sur les entreprises. L’initiative est néanmoins ouverte à l’ensemble des banques luxembourgeoises concernées par la PSD2 qui pourront se connecter à LUXHUB pour simplifier et accélérer leur conformité PSD2 sans devoir consentir de lourds investissements techniques et humains.

Pour les TPPs, l’accès aux banques via LUXHUB constituera une avancée importante puisqu’ils pourront via une seule connexion et un processus d’identification unique accéder à l’ensemble des banques connectées.

Mais les ambitions de LUXHUB dépassent largement le seul marché luxembourgeois, puisque la nouvelle société affiche clairement ses ambitions européennes.

Jacques PUTZ, CEO de LUXHUB déclare à ce sujet : « La vision de LUXHUB est clairement de devenir la plate-forme européenne de référence, supportant l’ensemble de l’industrie financière dans sa transition vers l’ère de l’open banking, des partenariats et des écosystèmes »

Au-delà donc de la conformité PSD2, LUXHUB a pour ambition de permettre à ses clients de profiter des opportunités de l’open banking en mettant en relation les fintechs et les banques via une connectivité API performante, robuste et sécurisée. Dans le futur, de nouvelles API seront ainsi développées et mises à disposition de l’ensemble des acteurs.

 

Communiqué par LUXHUB


Publié le 11 mai 2018