Rencontre avec Didier Blaise, Director Application Solutions Europe chez CTG, pour discuter de la place de l'innovation au sein du groupe international, des initiatives visant à la stimuler, mais également de l'impact des nouvelles technologies et notamment de l'Intelligence Artificielle, transformant continuellement l'environnement dans lequel nous évoluons.

"Afin de stimuler l'innovation au sein même d'une structure, il est intéressant de privilégier les échanges guidés. En effet, bien souvent, l'innovation émane des employés. Celle-ci est également favorisée par les managers lorsqu'ils adoptent une posture que l'on peut qualifier d'écoute constructive," débute Didier Blaise, qui évolue chez CTG – Computer Task Group – depuis maintenant plus de 18 ans. Pour le Directeur Application Solutions pour la région Europe, cette stratégie d'innovation atteint tout son potentiel lorsque les idées sont confrontées à d'autres créations potentielles : elles doivent être additionnées, communiquées, comparées, etc. "Généralement, ce sont les collaborateurs, présents sur le terrain et/ou en contact direct avec les clients qui proposent de nouvelles solutions, process, etc, avec l'idée sous-jacente de sans arrêt renforcer les services offerts par CTG, de répondre aux attentes de leurs interlocuteurs, tout en améliorant l'expérience client," souligne Didier Blaise. Ces discussions ont également lieu aux échelles européenne et mondiale, avec une analyse des retours et résultats engendrés par les projets lancés dans différentes régions géographiques, avec la décision d'étendre ou non les services à d'autres localisations.

L'aspect RH est également clé dans la stimulation et la gestion de l'innovation chez CTG : des entretiens ouverts sont régulièrement organisés entre collaborateurs et managers, sans qu'aucune solution ou outil spécifiques ne soient obligatoires. Ceux-ci peuvent parfois être considérés comme un frein à l'innovation et à la génération d'idées. A titre d'exemple, une initiative organisationnelle issue de telles discussions est en cours d'implémentation au sein de CTG Europe. Celle-ci a pour objectif d'accompagner les collaborateurs dans l'évolution de leur carrière, en se basant sur des méthodes SCRUM. L'employé se met d’accord sur des objectifs avec son manager, qui le suit de manière agile. "Des CTG Labs ont également été mis en place depuis quelques années : ils consistent en un budget alloué spécifiquement à des projets d'innovation, via un circuit court et rapide, afin de pouvoir les valider, les adapter, ou au contraire les abandonner, au plus vite, afin de les concrétiser et en faire bénéficier les clients," explique Didier Blaise, qui ajoute : "la proximité avec le client, c'est l'essence même des services end-to-end proposés par CTG, avec pour mission d'apporter une plus-value singulière ! Le leitmotiv de la société ? Happy people produce quality". L'innovation et les nouvelles technologies font donc clairement parties de l'ADN de CTG, au même titre que son orientation client.

 

Une transformation croissante

La digitalisation, ou, comme la décrit Didier Blaise, "la nécessité pour les entreprises d'utiliser les canaux numériques pour favoriser les échanges et la collaboration", implique des transformations profondes et sous-jacentes, avec le challenge premier de moderniser ses méthodes et outils de travail. Les "legacy systems" doivent désormais permettre cette flexibilité et cette agilité afin d'optimiser ces nouveaux échanges numériques. Mais comme le rappelle l'expert de CTG, attention à ne pas standardiser outre mesure, sans quoi les sociétés pourraient perdre leurs facteurs différenciants et autres avantages concurrentiels.

Si les avancées et solutions disponibles sur le marché en matière de Blockchain (Distributed Ledger Technology) – ou de Robotic Process Automation (RPA) impactent d'ores-et-déjà les services, produits et process, c'est bien l'Intelligence Artificielle accompagnée de ses nombreuses promesses qui tend à redéfinir les secteurs et métiers. Comme le souligne Didier Blaise, "tous seront impactés, mais ceux qui se transformeront en priorité sont ceux qui font le moins appel à la créativité et donc à l'Humain. De manière plus générale, l'IA va avoir un impact important sur notre société". Plus que la technologie elle-même, c'est bien l'usage et l'intérêt des solutions qui permettra le développement de l'Intelligence Artificielle.

Cependant, en cette période de transformation digitale et dans un contexte de guerre des talents dans le secteur IT, l'Humain reste au cœur de la stratégie d'entreprise de CTG. "La culture d'entreprise, centrée sur l'humain – collaborateurs comme clients –  doit être forte et fédératrice. Elle doit également permettre aux sociétés de se différencier sur le marché. CTG, de par son activité, se positionne comme un partenaire fiable. Il nous est nécessaire d'être irréprochables dans notre attitude et nos engagements, en misant sur la transparence et en amenant des solutions innovantes, en allant au bout de nos initiatives," conclut Didier Blaise.

 

Propos recueillis par Alexandre Keilmann


Publié le 29 novembre 2018