Parmi les six startups choisies pour rejoindre la troisième édition du programme de quatre mois figure la fintech luxembourgeoise Snapswap. Une nouvelle fonctionnalité doit aboutir grâce à cet encadrement.

Si elle est née aux Etats-Unis, à San Francisco, la startup, qui fut la première en Europe à recevoir le statut d'établissement de monnaie électronique, s'est installée au Grand-Duché dès 2015. Elle y développe l'application Gloneta, qui offre un système de paiement utilisant la blockchain et travaille à des solutions KYC en partenariat avec Telindus.

C'est donc bien en tant que luxembourgeoise que la fintech a été sélectionnée, aux côtés d'homologues venues de Belgique (3), du Royaume-Uni et de Suède pour intégrer l'incubateur. Celui-ci a pour but d'engendrer de nouveaux produits en collaboration avec ING, avec un proof of concept dès la fin du mois de juin. La startup n'a donc pas fini le développement de services financiers.

 

Photo : Snapswap


Publié le 21 mars 2018