Si les origines des crypto-monnaies remontent aux années 70, aux Etats-Unis avec la création de l’algorithme RSA, le phénomène n’arrive aux oreilles du commun des mortels qu’au début de l’année 2009, avec la création de la blockchain… et du bitcoin. Depuis, de nombreuses institutions bancaires s’y intéressent et réalisent des transactions mais le débat reste entier : doit-on réguler ces monnaies virtuelles ? Comment contrôler la fluctuation de celles-ci ? Retour sur l’histoire des crypto-monnaies en 17 dates clés.

• 3 Janvier 2009 : Création de la première monnaie virtuelle décentralisée, par une personne utilisant le pseudonyme « Satoshi Nakamoto » : le bitcoin (BTC). Il réalise une transaction avec un certain Hal Finney. Cette crypto-monnaie utilise la technologie de la blockchain, ou «chaîne de blocks».

• 22 Mai 2010 : Un développeur de Floride, Laszlo Hanyecz, dépense 10 000 BTC pour s’offrir deux pizzas, ce qui représente la première utilisation de monnaie virtuelle « dans le monde réel ».

• Janvier 2011 :  Le site Silk Road est mis en ligne sur le Darknet par son fondateur Ross Ulbricht, sous son pseudonyme « Dread Pirate Roberts ». Le marché virtuel est rapidement prisé pour y effectuer des activités illégales.

• 9 Février 2011 : Un peu plus de deux ans après la première transaction de bitcoin, la monnaie virtuelle atteint pour la première fois une valeur équivalente au dollar américain.

• 2012 :  Lancement de Ripple, un réseau de transactions qui contient également une crypto-devise, les Ripples (XRP).

• Juillet 2013 : Mastercoin lance la première ICO (Initial Coin Offering, ou levée de fonds en crypto-monnaie). Les ICOs permettent d’obtenir des jetons, ou tokens, qui sont ensuite échangeables sur les plateformes de crypto-monnaies.

• Novembre 2013 : La société Virgin Galactic, qui promet des vols commerciaux dans l’espace, accepte désormais des paiements en bitcoins.

• Décembre 2013 : Vitalik Buterin publie son livre blanc dans lequel il décrit son projet Ethereum. Au début de l’année suivante, il met en prévente les premiers ethers (ETH) pour financer son projet.

• 25 Février 2014 : La plateforme d’échange de bitcoins, basée à Tokyo, MtGox, s’effondre brutalement suite à une cyberattaque. Les pirates ont détourné 744 408 bitcoins.

• Février 2015 : Plus de 100 000 commerçants acceptent désormais le bitcoin, aux quatre coins du monde. On citera notamment Microsoft, Dell, Twitch, Expedia ou encore PayPal.

• Janvier 2016 : The People’s Bank of China (PBOC) annonce son intention de lancer sa propre crypto-monnaie.

• Avril 2016 : Bitstamp arrive au Luxembourg et devient la première plateforme d’échange BTC/EUR à obtenir une licence nationale.

• Mai 2017 : Plus de 1 000 monnaies virtuelles circulent sur le marché.

• 17 Décembre 2017 : Le bitcoin atteint des records et sa valeur approche les 20 000 dollars. Quelques jours plus tard, elle chutera de 30%.

• Janvier 2018 : Depuis la Luxembourg House of FinTech, le leader japonais des échanges de cryptomonnaie Bitflyer se lance en Europe après avoir obtenu une licence pour opérer dans l’Union européenne.

• Janvier 2018 : On recense près de 1 400 monnaies virtuelles.

• 26 Janvier 2018 : Une cyberattaque fait disparaître les NEMs de 260 000 clients de la plateforme d’échange japonaise Coincheck, soit l’équivalent, à cette époque, de 46 milliards de yens ou 400 millions de dollars.

 

Article initialement publié dans Urban BEAST #11 / www.beastmagazine.lu


Publié le 08 mai 2018