La communauté scientifique luxembourgeoise, le gouvernement luxembourgeois et NVIDIA ont annoncé aujourd’hui la création d’un laboratoire commun de recherche en intelligence artificielle (IA) au Luxembourg. Cette coopération en matière d’IA entre notre pays et NVIDIA, une première en Europe, constitue un jalon important vers une collaboration dans la recherche de solutions aux plus grands défis de notre société grâce à l’intelligence artificielle et au calcul haute performance.

Ce partenariat fait suite à un protocole d’accord entre NVIDIA et le gouvernement luxembourgeois signé le 5 juillet 2018.

Le laboratoire commun de recherche en IA, qui doit sa mise en place à l’initiative gouvernementale Digital Luxembourg, favorisera la recherche dans divers domaines. Il permettra une étroite collaboration entre différents membres de la communauté scientifique luxembourgeoise et NVIDIA, une société employant quelques-uns des meilleurs informaticiens au monde.

NVIDIA, le Centre de calcul haute performance de l’Université du Luxembourg, son Luxembourg Centre for Systems Biomedicine (LCSB), son Centre interdisciplinaire pour la sécurité, la fiabilité et la confiance (SnT) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) se sont initialement engagés à désigner une équipe de six personnes pour travailler sur des projets communs. Le laboratoire d’IA travaillera en étroite connexion avec l’approche globale de recherche en IA de NVIDIA et sera appuyé par un conseil consultatif commun. Chacune des institutions bénéficiera d’un plus grand accès aux équipements et aux logiciels de pointe de NVIDIA pour aborder les problématiques de recherche les plus complexes.

Digital Luxembourg a lancé ce projet dans le but de dégager de nouvelles ressources pour le milieu luxembourgeois de l’innovation et de la recherche, poursuivant ainsi l’ambition gouvernementale de favoriser la collaboration et les initiatives innovantes. «Je me réjouis de constater que NVIDIA veut faire partie de l’écosystème d’innovation paneuropéen en pleine expansion du Luxembourg. Digital Luxembourg a de nouveau prouvé sa capacité à offrir à nos innovateurs le levier nécessaire pour réaliser de grandes avancées: la recherche en IA avec l’aide directe de NVIDIA constitue quelque chose de remarquable», a souligné le Premier ministre Xavier Bettel, qui a ajouté que "notre pays est fier d’être le premier pays européen à établir un partenariat sur l’IA avec NVIDIA."

"À l’ère "post-loi de Moore", la technologie proposée par NVIDIA est devenue un outil indispensable pour les scientifiques et les chercheurs aspirant à accélérer et déployer toute la puissance de l’IA et du calcul haute performance", a déclaré Jaap Zuiderveld, vice-président des ventes et du marketing pour l'EMEAI chez NVIDIA. "Cet accord réunit le matériel, les logiciels et l’expertise de NVIDIA afin de soutenir la communauté des chercheurs luxembourgeois dans son traitement de certaines des problématiques les plus complexes au monde."

"Ce partenariat mettra à disposition de nos chercheurs des équipements de pointe", a affirmé Stéphane Pallage, recteur de l’Université du Luxembourg. "Mais surtout, il leur permettra de tirer profit de l’expérience de NVIDIA pour traiter les problématiques du monde réel en faisant appel à l’intelligence artificielle. Il leur permettra non seulement d’identifier de nouveaux domaines d’application, mais aussi de progresser dans leur travail actuel, qu’il s’agisse de notre utilisation de drones pour les avions automatisés et l’inspection des ponts, ou encore de l’analyse de génomes et de données de santé mobile recueillies par des capteurs. Nous sommes aussi particulièrement enthousiasmés par la nature multidisciplinaire du partenariat. Aborder les problématiques du monde réel implique de rassembler des experts de différentes disciplines."

Fernand Reinig, CEO a.i. du LIST, se félicite de cet accord: "NVIDIA propose clairement la meilleure technologie en matière de calcul haute performance. Le LIST travaille sur des domaines d’innovation qui requièrent de telles capacités de haute performance, en particulier ceux de l’industrie 4.0, de la finance, de la RegTech, de l’environnement et des véhicules autonomes. Grâce à ce partenariat, les chercheurs du LIST seront en contact direct avec les équipes de recherche de NVIDIA qui se concentrent sur la meilleure utilisation des technologies de leur entreprise dans le domaine d’application qui nous occupe. En outre, grâce à ses nombreux partenariats industriels, le LIST se servira de cet accord pour faciliter le lien entre les technologies de NVIDIA et l’innovation dans l’industrie locale."

Bien que le laboratoire IA ait été initialement mis en place pour la communauté scientifique, ses fondateurs prévoient de l’ouvrir aux acteurs de l’industrie et au milieu des start-ups du pays. Au Luxembourg, la demande en technologies liées à l’IA est croissante, y compris dans le domaine de la finance, des soins de santé, de la recherche sur les ressources spatiales et dans bien d’autres encore.

Parallèlement à la création du laboratoire commun en IA et sur la base du protocole d’accord conclu avec NVIDIA, Digital Luxembourg soutiendra la mise en place de formations sur l’IA pour les acteurs de l’innovation et de la recherche au Luxembourg, mais aussi pour l’industrie et les particuliers.

Digital Luxembourg vise à renforcer le statut de pionnier numérique du Luxembourg, notamment en soutenant des acteurs et nouveaux projets stratégiques qui génèrent des développements technologiques de pointe au Luxembourg. Dans ce contexte, l’objectif général de Digital Luxembourg reste la mise à disposition d’un environnement optimal pour le développement de l’intelligence artificielle et des technologies d’apprentissage automatique au Grand-Duché.

 

Communiqué par le Service des médias et des communications


Publié le 30 janvier 2019