Depuis février 2017, la Banque Internationale à Luxembourg (BIL) déploie progressivement dans son réseau d’agences un tout nouveau système de signature électronique. Mise en place par Fujitsu, la solution Sign’ IT, simple et rapide, sera utilisée pour toutes les opérations de caisse (retraits et dépôts).

Finis les justificatifs « papier » pour les dépôts ou retraits d’espèces ! Dorénavant, les clients de la BIL signeront un document électronique, sur une tablette. Pas de surprise pour eux, le mode opératoire est proche de la signature manuscrite : à la conclusion de l’opération de caisse, effectuée au guichet ou dans un salon privé de son agence, le client trace tout simplement sa signature sur l’écran d’une tablette électronique. Le justificatif, maintenant électronique, est immédiatement transmis sur son espace personnel BILnet et archivé sur le serveur sécurisé de la banque. Le client peut donc le consulter à tout moment, le conserver et, si besoin, l’imprimer.

« Le fonctionnement est très simple pour l’utilisateur. Notre solution Sign’IT de signature électronique manuscrite est une signature faite à la main, avec un stylet, sur un appareil électronique. C’est aussi très sûr. Cette solution respecte les cinq conditions auxquelles tout organisme financier doit satisfaire lors de la création et la gestion de documents : authentique, infalsifiable, non réutilisable, inaltérable et irrévocable» explique Cédric Jadoul, Head of Digital Strategy, Fujitsu Luxembourg. « Sign’IT capture l’image de la signature pour l’intégrer dans un PDF et peut authentifier avec grande précision le signataire et ainsi prévenir toute tentative de fraude. »

L’arrivée de la signature électronique au cœur des agences est un nouvel exemple de simplification et d’innovation que la BIL veut apporter à ses clients. Et c’est aussi un pas de plus vers d’autres services digitaux novateurs qui se préparent en coulisses.

« La transformation digitale dans laquelle nous sommes engagés est une transformation en profondeur. Elle implique de nouvelles infrastructures, une nouvelle façon de penser notre activité. La mise en place de la signature électronique, avec la solution de Fujitsu, en est une parfaite illustration. Nous gagnons en efficacité tout en améliorant la qualité du service rendu à nos clients. C’est un pas de plus vers la BIL de demain, et d’autres suivront ! »déclare Olivier Debehogne, Head of Retail and Digital Banking à la Banque Internationale à Luxembourg.

En plus des objectifs d’efficacité et de convivialité de la relation entre les clients et la banque, l’arrivée des tablettes a également un effet salutaire pour l’environnement. La digitalisation implique, en effet, une réduction drastique de la consommation de papier avec l’économie annuelle d’environ un demi-million de documents papier.

Pour les besoins de ce projet de dématérialisation sécurisée des pièces de caisse, Fujitsu, s’appuyant sur son expérience du secteur bancaire, a procuré à la BIL à la fois l’équipement matériel, le logiciel, les conseils et l’accompagnement nécessaires en termes de mise en œuvre et d’intégration. La société est également intervenue en qualité d’expert pour la qualification légale de la signature électronique dans le contexte spécifique qui est celui de la banque.

 

Photo, de gauche à droite : Olivier Debehogne (Member of the Management Board – Head of Retail and Digital Banking), Didier Richter (Head of Operational Marketing & Direct Banking), Maxime Verschelde (IT Digital Banking – Team Manager), Marc Payal (Managing Director Fujitsu Luxembourg) et Cédric Jadoul (Head of Digital Strategy, Business & Application Services, Fujitsu Luxembourg)

Communiqué de presse par Fujitsu


Publié le 20 avril 2017