Les sociétés les plus innovantes prévoient une croissance supérieure à 60 % au cours des cinq prochaines années.

 

La nouvelle étude de PwC intitulée Breakthrough innovation and growth analyse l'impact de l'innovation sur la croissance ainsi que la manière dont les entreprises l’intègrent dans leurs activités. Ce rapport présente les points de vue de plus de 1.700 dirigeants à travers le monde et constitue l'étude la plus vaste et la plus complète dans ce domaine. Selon l'analyse menée, les sociétés les plus innovantes anticipent une croissance de leur activité de l'ordre de 62,2 % au cours des cinq années à venir. Il en découle un écart de chiffre d’affaires entre les entreprises les plus novatrices et les moins novatrices de près de 250 milliards USD.

 

L'innovation : un moteur de croissance

Près de 80 % des entreprises ayant participé à l'enquête ont classé la croissance en tête de leurs priorités. Les dirigeants sondés prévoient en effet une croissance de l'ordre de 35,4 % au cours des cinq prochaines années, à savoir une croissance annuelle de 6,2 %. Plus de 25 % d'entre eux espèrent un rythme de croissance très élevé au cours des cinq années à venir. Cependant, ces dirigeants reconnaissent également qu'une telle dynamique ne sera pas réalisable en se reposant uniquement sur les vecteurs traditionnellement utilisés pour doper leur croissance, comme les fusions et acquisitions. La grande majorité des responsables sondés (93 %) affirment que la croissance de leur chiffre d’affaires découlera essentiellement d'une croissance interne portée par l'innovation.

 

« Il existe quatre leviers principaux pour doper son chiffre d’affaires: l'innovation, la digitalisation, la relation client et l’internationalisation des activités. Ce dernier point représentait le vecteur principal de croissance, avec la Chine au cœur de ce processus, il y a encore cinq ans. Aujourd'hui, c'est l'innovation qui constitue le premier levier de croissance pour les entreprises », estime Laurent Probst, associé responsable de l'innovation et de la R&D chez PwC Luxembourg.

 

L'étude indique également que les entreprises les plus novatrices adoptent généralement une démarche élaborée en matière d'innovation, comprenant notamment :

 

l'élaboration de stratégies d'innovation claires ;l'intégration de l'innovation sur un pied d'égalité avec les autres processus métier de l'entreprise ;le développement d'innovations de rupture, notamment dans le domaine des produits, des services, des technologies et des modèles de gestion ;la mise en place d'une plus large gamme de modèles opérationnels en matière d'innovation ; etla coopération avec des partenaires externes dans la conception de nouveaux produits et services.

 

« Les dirigeants doivent comprendre que certains de leur concurrents ont déjà placé l’innovation au cœur de leur stratégie. S'ils n'en font pas de même, ils devront redoubler d'efforts pour rattraper leur retard. Pour relever ce défi, les entrepreneurs devront choisir où investir, quels talents promouvoir aux postes clés et quel modèle opérationnel sera le plus générateur de croissance », conclut Laurent Probst.

 

Utilisée de manière pertinente, l'innovation contribue à augmenter les revenus et la compétitivité de l'entreprise, à renforcer la satisfaction de ses clients et à réduire les coûts.

 

PwC Luxembourg soutient d'ores et déjà l'innovation en Europe par le biais de PwC's Accelerator, qui accompagne et oriente les entreprises à fort potentiel de croissance pour les aider à atteindre une dimension internationale. La quatrième édition de « Local to Global Expo » de PwC's Accelerator se tiendra le 24 octobre à Luxembourg et accueillera 20 entreprises internationales à fort potentiel de croissance. Cette conférence présentera également les nouveaux marchés et débouchés de la région ASEAN et permettra aux entrepreneurs de rencontrer des interlocuteurs stratégiques (universités, gouvernement, investisseurs et entreprises du secteur privé) pour leur développement.

 

La publication Breakthrough innovation and growth est disponible sur le site de PwC

 

Communiqué de presse par PwC


Publié le 11 septembre 2013