Kraken est down : quelles conséquences pour les traders de cryptomonnaie ? L'une des principales plateformes web d'échange est inaccessible depuis plus de 24 heures suite à une mise à jour qui a pris un retard considérable. Au même moment, le bitcoin chute de $2000 et il est donc impossible pour les personnes de trader ou de faire un cash out. Problématique.

Parfois, le hasard fait mal les choses… Kraken est down, et la valeur du bitcoin plonge depuis hier. Ajoutez à cela les dernières déclarations du milliardaire Warren Buffet – qui est considéré comme l'un des hommes les plus avisés de la planète en matière d'investissement – faisant part de son scepticisme quant à l'avenir des cryptomonnaies, et on se retrouve avec une journée noire pour les investisseurs qui misent notamment sur le bitcoin.

Kraken est victime du succès des cryptomonnaies et cela fait quelques mois que le niveau de service s'est dégradé et que les messages d’"erreur inconnue" sont courants. Pour remédier à ces problèmes de capacité, Kraken a décidé d’upgrader son infrastructure. Mais la mise à jour qui a commencé hier le 11 janvier à 6h du matin et qui devait durer 2-3 heures est toujours en cours, rendant toute la plate-forme indisponible. C’est inquiétant ! Si une plateforme telle que Kraken venait à disparaître instantanément et définitivement, tous les utilisateurs perdraient la totalité des avoirs en cryptomonnaie qu’ils ont laissé sur la plateforme.  

Pour Fabrice Croiseaux, CEO d'InTech et expert des cryptomonnaies et du blockchain au Grand-Duché de Luxembourg, "il est nécessaire de posséder des comptes sur plusieurs plateformes d’échanges pour pouvoir utiliser celles qui sont up quand on veut vendre ou acheter. Il faut de plus créer ses comptes en avance car le KYC (vérification de l’identité) prend souvent plusieurs jours quand il n’est pas tout simplement désactivé (ce qui était le cas sur kraken et sur binance notamment). Ceci ne permet pas de réagir rapidement lors d’un crash. Enfin, il est primordial de transférer ses cryptos en dehors des plates-formes, vers un wallet que l’on gère soi-même pour se mettre à l’abri des problèmes techniques ou de piratages qui peuvent avoir lieu sur ces plates-formes".

 

Forcément, cette mise à jour qui dure n'a pas laissé les traders de monnaie virtuelle sans voix et le hashtage #kraken est trending sur Twitter. La plateforme avait pourtant bien annoncé cette upgrade le 10 janvier :

kraken1.jpg

Les forums ont également été pris d'assaut :

kraken2.jpg

Ci-dessous, le message qui apparaît dans votre navigateur lorsqu'on tente de se connecter sur Kraken :

kraken3.jpg


Publié le 12 janvier 2018