Le nouveau PDG d'Intel présente ses plans et sa vision du futur de l'informatique, et mobilise Intel et les développeurs. Brian Krzanich annonce une nouvelle famille de produits basse-consommation et présente les produits LTE et 14 nm à venir.

 

Du centre de donnée à l'équipement ultra-mobile, les divers segments de l'informatique vivent des changements et des transitions exaltantes et révolutionnaires, selon le nouveau PDG d'Intel Brian Krzanich qui s'exprimait à l'occasion de la session d'ouverture de l'Intel Developer Forum. Il a présenté la vision d'Intel, et décrit la présence de l'entreprise sur chaque segment du marché, évoquant par exemple ses progrès dans le domaine des équipements ultramobiles. Il a également abordé les nouveaux produits prévus pour l'année qui vient, et au-delà, dont une nouvelle famille de produits basse-consommation.

 

Kraznich a insisté sur le fait qu'Intel ne laissera aucun segment de côté. « L'innovation et les transformations vécues par l'informatique sont plus rapides que jamais, ce qui renforce la position d'Intel. Nous possédons la technologie et les outils architecturaux nécessaires pour aller encore plus loin dans le domaine des équipements basse-consommation, et nous comptons jouer notre rôle de pionnier et de leader dans tous les domaines de l'informatique. »

 

L'Intel Developer Forum de cette année a été l'occasion des premières interventions de Brian Krzanich et de la présidente d'Intel Renee James depuis leurs prises de fonctions en mai.

 

Lors de sa présentation, Renee James a présenté sa vision d'une nouvelle ère, où tous les équipements et tous les objets seront informatisés. Cela implique des solutions intégrées plus petites, plus rapides, plus souples, et produites en plus grandes quantités.

 

« Les technologies basées sur les semi-conducteurs vont continuer d'avoir un rôle capital dans la résolution des grands enjeux auxquels nous aurons à faire face, et vont permettre d'ouvrir des possibilités nouvelles qui changeront notre façon de vivre nos vies, de faire fonctionner nos villes et de nous soigner », a déclaré Renee James. « Intel a joué un rôle central dans chaque transition technologique, et continuera d'alimenter les innovations majeures dans le futur. »

 

Accélérer les progrès de l'ultramobilité

Brian Krzanich a annoncé la présentation cette semaine de « Bay Trail », premier SoC 22 nm Intel pour équipement mobile. « Bay Trail » se base sur la nouvelle microarchitecture basse-consommation et haute-performance Silvermont, qui propulsera un certain nombre d'appareils Android* et Windows* innovants, en particulier des tablettes et des équipements 2-en-1.

 

Définissant le segment ultramobile comme le regroupement des smartphones, des tablettes simples ou 2-en1 offrant des fonctions PC étendues grâce à leurs claviers ajoutables, et d'autres équipements qui vont au-delà de l'informatique mobile classique, Brian Krzanich a souligné le caractère réellement dynamique de ce segment, un aspect souvent mis de côté.

 

« Les smartphones et les tablettes ne sont pas une fin en soi », dit-il « La nouvelle vague de l'informatique est encore en court de définition. Les « wearable computers », les capteurs ultrasophistiqués et la robotique ne constituent que les toutes premières applications. »

 

Pour illustrer la volonté d’Intel de poursuivre l’utilisation de son expertise en termes d'architecture et de fabrication pour faire avancer les équipements basse-consommation, Brian Krzanich a annoncé la nouvelle famille de processeurs Intel Quark. Ces nouveaux produits basse-consommation vont étendre la présence d'Intel dans les segments comme l'Internet des objets ou le « wearable computing ». Ils sont conçus pour les applications dans lesquelles la consommation énergétique et la taille sont plus importantes que les hautes-performances.

 

Intel va diffuser des échantillons basés sur le premier produit de cette famille lors du quatrième trimestre de cette année, afin d’aider ses partenaires à  accélérer le développement de solutions adaptées et optimisées dans des domaines comme l'industrie, l'énergie ou les transports.

 

La prochaine étape de l'informatique sera encore plus personnelle, et les wearable constitueront un terrain privilégié pour l'innovation. Brian Krzanich a présenté des concepts en cours de développement tels qu'un bracelet, et a déclaré que l'entreprise était en recherche active de partenaires dans ce domaine.

 

Abordant la question des communications sans-fil 4G, Brian Krzanich a assuré que les nouvelles solutions LTE offraient une alternative particulièrement intéressante dans le domaine de la connectivité multimode multibande, ouvrant un peu plus la voie aux progrès d'Intel sur le marché des smartphones. Intel produit une puce multimode, l'Intel® XMM ™ 7160, qui constitue l'une des solutions les plus petites et les moins consommatrices d'énergie à offrir une itinérance LTE globale.

 

Exemple parfait de l'accélération du rythme de développement impulsé par la nouvelle équipe de direction d'Intel, ce nouveau produit LTE nouvelle génération est en cours de développement. Livré en 2014, l'Intel XMM 7260 offrira des fonctionnalités LTE avancées comme l'agrégation de porteuse, particulièrement adaptées aux futurs déploiements de réseaux 4G avancés. Krzanich a fait la démonstration de la fonction d'agrégation de porteuse de l'Intel XMM 7260 qui double les vitesses de transfert.

 

Il a également présenté une plateforme pour smartphone intégrant à la fois la solution LTE Intel XMM 7160 et le SoC Intel® Atom™ nouvelle génération pour smartphones et tablettes, nom de code « Merrifield ». Basé sur la microarchitecture Silvermont, « Merrifield » offrira une performance, une efficacité énergétique et une autonomie accrues par rapport à l'offre actuelle d'Intel.

 

Intel, acteur majeur dans le domaine de la fabrication

Evoquant l'innovation rapide des PC prévue dans l'avenir proche, Brian Krzanich a fait la démonstration d'un système « Broadwell » basé sur la technologie 14 nm. La production de « Broadwell » commencera avant la fin de l'année, et sera à le premier des produits construits suivant le processus de fabrication 14 nm d'Intel. Les premiers produits « Broadwell » vont fournir une meilleure performance, une autonomie plus importante et une consommation moindre pour les équipements 2-en-1 sans ventilateur, les Ultrabooks™ et un certain nombre de concepts de PC.

 

Insistant sur la volonté d’Intel d’apporter toute son expertise en matière d'architecture et de processus de fabrication à la famille de processeurs Intel Atom, il a également confirmé qu'Intel a l'intention de commercialiser son processeur Intel Atom et ses autres produits basés sur la microarchitecture nouvelle-génération « Airmont » en début d’année prochaine. Les délais varieront selon le segment de produit.

 

Seule entreprise à offrir des transistors 3-D Tri-gate, et seul fabricant de semi-conducteurs à produire en 22 nm, Intel est en avance de 3 ans sur le reste de l'industrie, dans le domaine des transistors. Avec son processus 14 nm à venir, qui constitue la deuxième génération de processus de fabrication avec transistors 3-D tri-gate, l'entreprise étend encore cette avance. Les transistors 3-D tri-gate avancés offrent les performances améliorées et l'efficacité énergétique exigées par de nombreuses applications informatiques actuelles, de l'ultramobile au serveur.

 

Reconcevoir le centre de données

La branche datacenter d'Intel, qui génère des recettes de plus 10 milliards de dollars chaque année, développe des solutions qui aident les entreprises à s'adapter à la demande croissante en services cloud et à gérer les données générées par les milliards d'équipements connectés et d'utilisateurs dans le monde. L'objectif d'Intel est de reconcevoir intégralement le centre de donnée et d'offrir des fondations communes à base logicielle aux opérateurs du cloud et des centres de données, dans le domaine des serveurs, du réseau, du stockage et de la sécurité.

 

La nouvelle famille de processeurs Intel® Xeon® pour centres de données sera lancée aujourd'hui ; la semaine passée, Intel a introduit un portefeuille de produits et technologies pour centres de données, qui inclut la famille de SoC Intel® Atom™ C2000 64-bit pour microserveurs et plateformes de stockage froid (nom de code « Avoton ») et pour plateformes de réseau (nom de code « Rangeley »).

 

L'informatique comme solution des grands enjeux du monde

Dans son intervention, Renee James a présenté les villes intelligentes et les systèmes de santé personnalisés comme des applications technologiques potentielles qui illustrent le passage de la théorie à la pratique.

 

Selon Renee James, 70 % de la population mondiale vivra dans des mégalopoles en 2050. Les développements technologiques dans le domaine des semi-conducteurs vont permettre de faire avancer la gestion de machine à machine au sein de ces villes intelligentes. Intel a établi un partenariat avec les villes de Dublin et de Londres pour construire des solutions de référence qui pourraient révolutionner la gestion urbaine, et permettre une meilleure organisation au service des citoyens, à des coûts moindres.

 

« C'est une chose d'installer des capacités informatiques dans des milliards d'objets intelligents », déclare Renee James. « Mais ce que nous faisons est encore plus difficile. Nous concevons des solutions qui transforment les données en connaissances réelles, et qui permettent de rechercher des réponses à des problèmes aussi complexes que le cancer. Ce que nous connaissons aujourd'hui n'est qu'un minuscule aperçu de ce que la technologie Intel peut faire pour soigner, éduquer, aider et soutenir notre planète. »

 

Renee James a par ailleurs souligné le travail d'Intel dans le domaine des supercalculateurs, dont les capacités de calcul permettent de transformer le secteur des soins médicaux, l'un des plus importants de l'économie mondiale. Intel travaille avec le Knight Cancer Institute de l'Oregon Health and Science University, sur un projet visant à réduire le temps et les coûts nécessaires à l'analyse de profils génétiques humains, et à créer des cartes exploitables de l'ADN en plusieurs dimensions.

 

« Pour la première fois de l'histoire de la médecine moderne, l'aspect technologique et informatique devient aussi important que l'aspect biologique », déclare Renée James « Plus notre puissance de calcul sera importante, pour un coût raisonnable, plus nous serons à même de sauver des vies. »

 

Communiqué de presse par Intel

 

 


Publié le 11 septembre 2013