Waymo, filiale du groupe Alphabet, veut lancer une flotte de véhicules sans chauffeur à usage du grand public dès cette année à Phoenix. Ceux-ci prendront la forme de Chrysler Pacifica.

Le groupe Fiat-Chrysler a annoncé avoir reçu une commande de "plusieurs milliers" de ses monospaces, après en avoir déjà livrés 100 en 2016 et 500 en 2017. Il s'agit de véhicules équipés normalement, avec volant et pédales, sur lesquels Waymo monte son matériel nécessaire à l'autonomie de l'IA. Ces voitures seront livrées progressivement à partir de la fin de l'année pour circuler dans les 25 villes où Alphabet mène actuellement des tests, dont Phoenix où le service doit être ouvert au public – à condition d'être sélectionné et dans une partie limitée de la ville – en primeur cette année.

Dans le même temps, Waymo a dévoilé les chiffres des tests 2017. Ses véhicules autonomes ont parcouru plus de 3 millions de kilomètres sur route et plus de 4 milliards en simulateur. Les voitures autonomes et leurs programmes, qui calculent plus de 2000 scénarios possibles chaque seconde, connaissent désormais 20.000 scénarios différents de conduite "pré-accident" pour les tests sur piste. En 2017, tous ces tests ont permis à la filiale de Google de faire baisser le taux de reprise de contrôle des véhicules par un pilote humain de 0,20 à 0,18%. Un pas dans la bonne direction, mais il reste encore du progrès à accomplir avant de commercialiser le service.


Publié le 09 février 2018