Econocom, acteur engagé de la transformation digitale des entreprises, annonce ses résultats provisoires du premier semestre et met à jour ses perspectives pour l’exercice 2018.

 Selon les premières estimations, le Résultat Opérationnel Courant d’Econocom Group sur le premier semestre 2018 devrait s’établir autour de 33 millions d’euros, contre 58 millions d’euros au S1 2017 :

- Le résultat de l’activité de location (TM&F) est en retrait sur le semestre, malgré un retour à la croissance organique sur le deuxième trimestre. Après un quatrième trimestre 2017 particulièrement performant, la reconstitution en cours du pipeline n’a pas permis d’atteindre le volume d’activité anticipé initialement, notamment en raison du report de plusieurs contrats significatifs, susceptibles de renforcer l’activité au second semestre.

- La nouvelle équipe de management des activités de Services France a accéléré les efforts de transformation et d’amélioration de la rentabilité tout au long du premier semestre. Les premiers effets positifs sont attendus au deuxième semestre et la rentabilité S1 devrait ainsi constituer un point bas.

- La rentabilité de Products & Solutions continue quant à elle de bien se tenir, confirmant la résilience de cette ligne de métier et la pertinence de son positionnement au sein du portefeuille d’activités du groupe.

- Le résultat du semestre intègre près de 10 millions d’euros de provisions sur plusieurs dossiers en litige ou en risque.

 

La décision d’accélérer la transformation du groupe et de l’activité Services en particulier conduit à constater des charges non courantes de l’ordre d’une vingtaine de millions d’euros sur le semestre.

Compte-tenu du retard affiché au premier semestre, la société vise à présent un Résultat Opérationnel Courant de l’ordre de 120 millions d’euros pour l’année 2018, contre 154 millions d’euros sur l’année 2017.

 

Robert Bouchard, CEO d’Econocom déclare : « Notre performance au premier semestre est inférieure à nos attentes initiales, ce qui nous conduit à réviser à la baisse nos prévisions de résultat pour l’exercice en cours. Le groupe évolue sur un marché porteur et dispose d’une situation financière solide. Fort de ces fondamentaux, j’ai décidé, en cette première année du plan stratégique e for excellence, d’accélérer la transformation du groupe et d’investir dans de nouvelles offres de bout-en-bout. Nous avons d’ores et déjà engagé un plan d’actions visant à réduire la base de coûts de l’ensemble du groupe et de chacun de ses métiers. Ces décisions impactent la profitabilité à court terme, mais elles permettront de réaliser les ambitions de notre plan stratégique qui sont de générer une forte croissance et une amélioration significative de notre rentabilité. »

 

Communiqué par Econocom


Publié le 06 juillet 2018