En mars dernier, le géant américain Intel rachetait la startup israélienne Mobileye pour un montant record de 15 milliards de dollars, pour continuer ses développements dans le domaine de la mobilité autonome. 5 mois plus tard, ce 9 août, Intel a annoncé la construction d'une centaine de véhicules autonomes de niveau 4 SAE.

Les premiers prototypes devraient être déployés sur les routes américaines, israéliennes et européennes, avant la fin de l'année. Selon CEO de Mobileye, Amnon Shashua, "le fait de construire des voitures puis de les tester en conditions réelles permet d'avoir un feedback immédiat et ainsi d'accélérer le développement des technologies". Il souligne également le fait que la diversité géographique permettra d'adapter les véhicules aux différents styles de conduite, aux conditions routières et aux panneaux de signalisation qui sont différents dans chaque région.


Publié le 11 août 2017