Dans un communiqué commun, les trois Autorités européennes de surveillance des banques, de l’assurance et des marchés financiers préviennent les particuliers qui croiraient à l'investissement miraculeux : sans régulation, les crypto-monnaies sont volatiles et risquées.

L'Autorité bancaire européenne (ABE), l'Autorité européenne des assurances et des pensions professionnelles (AEAPP) et l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF) rappellent le risque important que représentent l'investissement dans les monnaies virtuelles, qui ne sont régulées par aucune institution et par conséquent "ne conviennent pas à des investissements, de l'épargne ou des plans de retraite" puisqu'elles ne sont par conséquent couvertes par aucun dispositif permettant de récupérer une partie de ses pertes, comme c'est le cas pour certains placements classiques.

Les AES ont publié ce communiqué car elles s'inquiètent des nombreuses informations circulant sur les crypto-monnaies, qui sont en général incomplètes, trop complexes et ne présentent les risques que de façon biaisée. L'ensemble risquerait donc de tromper les particuliers. Pour conclure, elles rappellent que ces produits sont extrêmement volatiles et présentent "des signes évidents de bulle financière", ce qui peut notamment causer des pertes en cas de perturbation, les transactions étant parfois problématiques voire impossible aux moments critiques.


Publié le 13 février 2018